26/05/2006

D'autres paysages

Je me tais davantage

Goûtant au passage

Les douceurs de la vie

 

Creuser de nouveaux sillages

Explorer d'autres paysages

Satisfaire mes envies

 

 

12:47 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

26/04/2006

Une autre vie

 

 

Nous marchons vers d'autres horizons

Immensité

Des sentiments

 

a

 

21:21 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/03/2006

Une maison

Tous ces chemins

qui nous ont menés finalement

là où nous voulions être

 

ensemble

 

un endroit pour nous

qui nous appartient

 

Il fallait y croire

pour ...

19:50 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

13/03/2006

Et redevenir cendres

Place au silence

 

 

 

 

( photo:MM)

19:36 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

06/02/2006

Vapeurs

Tu m'ennivres

Mon Amour,

et cela me plait!

 

 

21:23 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

03/02/2006

Tous ces vents

tous ces vents sombres

qui souffleraient autour

de notre amour

 

je les chasserai

toujours

 

 

16:14 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/01/2006

Etoilée

De l'ombre ou la lumière,

J'ai choisi la lumière!

 

 

22:16 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/01/2006

Pourquoi...

 

 

il y a bien des jours

que je n'écris plus sur ces pages

je n'écris plus

je vis!

 

22:41 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/01/2006

Mylene Farmer - Concert Avant que l'ombre

 

 

Lentement le rideau se referme. Plus exactement les filaments d'eau qui

le composent se rapprochent. Et Mylène Farmer, sur le final instrumental
de la chanson Avant que l'ombre... commence à monter les marches, en fond
de scène, avec dans son sillage la traîne d'une robe rouge. Puis cette eau
se transforme en une silhouette, liquide, "vivante", celle de la
chanteuse. Le public du Palais omnisports de Paris-Bercy, samedi 14
janvier, fait des "oh !", des "ah !". A mi-parcours, Mylène Farmer, la
vraie, laisse tomber sa robe, et continue son ascension, happée dans un
halo de lumières.
 
 
Depuis le début des années 1980, les grands concerts rock et pop soignent
leurs mises en scène. Pour les sorties, on y vient. Celle-là, dont on n'a
livré ici que quelques éléments, place la barre très haut. D'autant que le
début d'"Avant que l'ombre à Bercy", quatrième spectacle de Mylène Farmer
en plus de vingt ans de carrière, a aussi livré, durant l'introduction de
Peut-être toi, son lot de surprises et d'étonnements. Juste pour allécher,
six officiants portent un cylindre de verre venu du ciel. Mylène Farmer,
en tenue dorée de princesse barbare, ouvre les yeux et s'en extrait.
 
De l'arrivée prenante à la superbe sortie, chacune de la vingtaine de
chansons au répertoire du concert aligne une ou deux, parfois trois,
bonnes idées de mise en espace, en son, en lumières. Cela pourrait lasser
à force de trop solliciter l'oeil et l'oreille — certains titres
bénéficient d'effets "surround" qui se déplacent dans la salle. Mais
Mylène Farmer 2006 ne se laisse pas dépasser par ce gigantisme, l'un des
travers de certains moments de ses deux précédents spectacles. Même pour
des tableaux réglés à la seconde, elle ne semble pas contrainte par ces
effets de scène. Le recours aux gros plans sur écrans est dosé, ce qui
favorise un regard global sur le spectacle. Il vaut d'ailleurs mieux le
voir depuis les gradins, pour mieux en apprécier une partie des événements
visuels.
 
 
APPARITIONS ET DISPARITIONS
 
 
La précédente tournée de la chanteuse, "Mylenium Tour", s'était terminée
en mars 2000. Presque six ans d'absence scénique rattrapée en plus de deux
heures d'apparitions et disparitions, virevoltes chorégraphiées (Sans
contrefaçon, Je t'aime mélancolie), envols (Ange, parle-moi), intermèdes,
moments d'intimité (Redonne moi, Rêver, Ainsi soit-je) ou de communion
dansante de la salle avec "son" artiste (C'est une belle journée,
Désenchantée) que Bercy devrait vivre, soir après soir, jusqu'au 29 janvier.
 
Dans la fosse, il y a une autre scène, en forme de croix de Malte. De
changements de costumes dus à Frank Sorbier (une robe de voile bleutée, un
ensemble pourpre, un délicieux deux-pièces noir...) en déplacements avec
danseuses (les huit sont venues de New York) et danseurs (sept Espagnols,
flamenco-claquette), Mylène Farmer va de l'une à l'autre, sur un pont ou
par les airs. La croix sert aussi d'écran de projection. Vitraux colorés,
marelle, images d'Alain Escalle, dont une vidéo évoquant une catastrophe
nucléaire est projetée en première partie.
 
L'assurance vocale dont témoignait le sixième album studio de Mylène
Farmer, Avant que l'ombre... (Le Monde du 12 avril 2005), est confirmée.
Une bonne partie des titres du disque est au programme. Et notamment une
belle version de Dans les rues de Londres, l'électrisant Q.I., fait pour
la scène, Nobody Knows. Mylène Farmer contrôle l'émission de poitrine et
celle de tête, tient son souffle, vocalement détendue. L'orchestre (les
guitaristes Perry Gwynedd et Milton McDonald, le bassiste Paul Bushnell,
Eric Chevalier aux claviers, le percussionniste Nicolas Montazaud, les
choristes Esther et Johanna), mené par le pianiste Yvan Cassar, a des
finesses bienvenues. Et le batteur Abraham Laboriel Jr., qu'on a entendu
plus mécanique, se révèle fluide. Il chantera Les Mots avec Mylène Farmer.
Elle, de bout en bout du spectacle, est rieuse — même lorsqu'elle accroche
sur le démarrage d'une chanson —, en forme, conquérante.
 
Treize concerts à guichets fermés du 13 au 29 janvier, 170 000 places
vendues (de 54 euros dans la fosse à 132 euros aux meilleurs sièges en
gradins), et ensuite ce sera fini. Contrairement à ceux de 1989, 1996 et
1999-2000, le spectacle ne tournera pas. Cette inventive fantasmagorie a
été conçue exclusivement pour l'appareillage technique et le volume que
seul offre Bercy, par Mylène Farmer et Laurent Boutonnat — l'homme des
musiques et des vidéo-clips de la chanteuse — et scénographiée par Mark
Fisher — les Rolling Stones, U2, le gala d'ouverture du Mondial annulé (Le
Monde daté 15-16 janvier). Il faudra donc attendre la probable parution
d'un DVD souvenir pour revivre ou découvrir ce qui, à ce jour, est
l'entreprise la plus ambitieuse menée par une chanteuse en France.
 

23:45 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/01/2006

Avant que l'ombre. Récit d'un concert grandiose

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes allées samedi 14 janvier au concert de Mylene Farmer à Bercy.

concert exceptionnel!

de qualité, grand professionnalise qui a mon sens témoigne d'un grand respect du public.

 

avoir payé 132 euro la place en premiere catégorie fut un bon choix. du haut de notre gradin, nous avions une vue parfait de tout le spectacle, et puis nous etions bien entourées aussi ;-)  ... helene segara accompagnée de son mari, juste le rang derriere nous, Pascale Nègre et son équipe juste le rang devant nous. en contre bas, une vue sur la régie technique, dirigée par laurent boutonnat, et le  regard soutenant de benoit di sebastino. bref, on a vu tout le monde de près.

 

le spectacle enfin: arrivée de la star par les air, dans une capsule. traversée des deux scene via un pont.... des chanson telles que "sans contrefaçon"; "déshabillez-moi", "désanchantée", " c'est une belle journée", " fuck them all", " je t'aime melancolie" , " rever", "redonne-moi", " les mots" en duo avec....Abraham laboriel le batteur, tres réussis...... et un final des plus émerveillant: " avant que l'ombre" derriere un rideau de pluie, laissant tomber des lettre de pluie " p-a-s-s-é" et la silhouette de mylene farmer....

 

je suis ravie par ce show de grande classe.

et son coté humain également, dégagé par mylene farmer détendue, souriante, humoristique lors de son chat dans la gorge, chassé avec charme, et sa générosité lors de l'accueil sur scene d'une jeune admiratrice.

 

 

13:37 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/01/2006

 

Se dire oui, toi et moi

devant l'éternel

 

nous l'avons fait

 

 

17:48 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/11/2005

Une autre femme


 
Je suis épanouie.
Que dire d'autre?

21:48 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/11/2005

 

quand tu me dis que je suis si reine
 
je voudrais le croire
nageant dans l'amer
 
même si dehors c'est paillette
c'est fête
 
il y a toujours là ces pensées
ces doutes
 
................................................
 ( photo: avec Pascale B., Québec )
 
 

21:57 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/10/2005

Renouveau

Souffle de gaité
 
une brise de folie
 
bourasque de joie
 
 
..... envol de fête
poussée de féminité
 
evasion dans le réel
qui ressemble à un rêve

21:29 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/09/2005

 

 
J'ai rencontré pascale bussieres, actrice de talent
émotion, émotion
vraiment beaucoup d'émotion
 
 
http://www.pascalebussieres.qc.ca/

21:45 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/09/2005

Le silence de la belle

 
A présent,
Un temps pour écouter le silence...

17:02 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/09/2005

 

 
 
solitude
 
 
solitude

14:48 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/09/2005

sur-place

et bien, voici venu enfin le temps de penser à moi
 
de faire quelque chose pour moi
 
même si parfois c'est plus que le bordel
 
j'arrive à peine à ce que cela se démèle
 
je sais que je m'efface trop
que je me lasse écraser par X ou Y
 
c'est un long travail de depasser cela, avec parfois des retours en arrieres, puis des bons en avant
 
en gros, je fais du sur-place
 
 

16:57 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/09/2005

Appel à l'Homme

 
 
 
ce ne sont pas des fleurs et des week-ends qu'il me faut, mais de la vie, ta vie avec moi, ton coeur d'homme et le meilleur en toi, ton courage, ta loyauté, ta présence et ta semence aussi, fertile, vivante, pour me rendre féconde.
 
 
M.

15:02 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/09/2005

de ce qui se passe

 
 
il y a des choses qu'il vaut mieux taire
 
 
...
 
dis, pourquoi on n'est pas des adultes?

18:27 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

05/09/2005

Un ange passe

Si de nos positions
il n'y en avait qu'une
elle serait celle
 
qui nous fait rayonner
sur le monde
 
appel au féminin
tant de voyages faits
et danser sur le flou
entourée de voiles de soie
 
effiler le temps
laisser courir les mots
sur le papier
comme je laisse courir mes doigts
sur ton corps apaisé
 
je suis celle
celle
celle
 
celle qui n'a plus grand chose à dire
 
placer un silence
 
un ange passe
 
un ange gardien
 
gerdien du secret
des délires sans sens
où aller?
 
vibrer sur un air de violoncelle
oublier le reste
fermer les yeux
 
un ange passe
et me tend la main
 
je la saisis! Angelus!
 
 
 
 
 
(photo: Angelus- goutte de mer pour anamorphose)
 

21:55 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/08/2005

connerie intégrale


 
 
PIF...PAF!!!!
BONG
et prends ça aussi!
 
 
haaaaaa je me sens mieux
 
Perhaps a bit of Feng Shui would enhance the energies and create harmony for your whole life at the same time

22:03 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/08/2005

bla bla


ha si tu savais comme tout change en ce moment
 
peut etr je raconte n'importe quoi sur ce blog, qui devient un peu bordelique à mon gout...
 
y a tant de choses qui vibrent en moi
cette impression vertigineuse que tout est possible
 
je fais des efforts qui sont payant, j'en suis heureuse
 
tout se dessine doucement
une vie
mais quelle vie!
 
loin des sentiers battus, toujours en mouvement, loin des clichés
 
finalement je me suis inscrite à la formation de troisieme cycle universitaire en psychotherapie analytique.... tu vois, petit à petit je vais au bout de ce que j'ai commencé
 
au boulot, j'acquiers plus d'assurance, je prends les choses avec philosophie
 
je me suis désintoxiquée d'internet ( lol ) et ma vie réelle est bien chargée
j'aime
 
et puis enfin j'ai laissé courir les mots sur papier afin de tissé ce texte qu'il y a longtemps que je veux publier ( je suis bien épaulée, mon staff de motivation veille sur moi ;-) n'est-ce pas éric, evelyne, philippe.......)
 
et puis ces rencontres, ces recoupement dingues.........
 
j'etais intriguée par l'auteur colette nys-mazure..... je voulais aller la voir à Huy prochainement en colloque..... et voilà qu'evelyne me montre ses photos de voyage, de qui est elle accompagnée? de colette nys mazure!
 
ensuite, je reçois  une copine psychologue parisienne à la maison, ( elle etait en vacance chez marc) ( oui je sais ça fait série tv tous mes personnages, mais ils sont bien réels!).... on parle de tout, d psycho bien sur, de ma visite prochaine à paris pour les congres de psychanalyse, on parle de cinema aussi d'art, d'expression, voilà que l'amie me parle de son amie..... une certaine Stéphanie Boutonnat.animatrice radio........et que son fils, passionné de cinéma....va faire un stage avec L.B. pour jaquou le croquant, revenu cete été en tournage à paris....
 
enfin enfin........ça bouge quoi
 
bon trève de blabla, j'ai des choses à faire aujourd'ui!

10:11 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/08/2005

faire le bilan des bonnes choses

 
 
de manière générale,
 
je me sens plus sereine
 
tu sais, mon ange, je crois avoir saisi les rouages de notre fonctionnement et je vois à présent comment atteindre la paix, la douceur, le bonheur, toi et moi.
 
je t'aime comme jamais
 
je te remercie de tout
avec les années passant, à tes côtés, je me suis epanouie, ai appri voler de mes propres ailes
 
 
aujourd'hui, je voudrais remercier le ciel pour me donner chaque jour ces pépites de joie
 
tout n'a pas toujours été rose, mais tu vois, je deviens plus femme, plus sereine, j'ai donc tout à donner
 
à te donner
 
 
à donner à ceux que j'aime aussi
 
j'ai eu de belles rencontres qui se sont présentées à moi, des amitiés fortes, et ça aussi ce sont des pépites
 
aujourd'hui je veux citer toutes ces personnes:
- toi mon amour pour tout ce qui est indescriptible
- mes parents, grands parents, frère: pour leur bienveillance
- mes neveux pour leurs sourires d'enfants, pétillants
- mes amis:
jean-françois ( toutes ces années déjà! malgré l'éloignement physique... aucune altération, 13 ans d'amitié sans faille)
marc: amitié sans faille, respect de nos différences, toujours pret à soutenir quand il le faut, tes talents d'informatitien....11 ans d'amitié)
charlotte: ton exhubérance, nos folies régénératrices, nos souvenirs de fac, 8 ans d'amitié
delphine, laurence, céline, cécile, véronique
eric: loyauté inconditionnelle, un bouclier
philippe: en connivence, conseils avisés
evelyne: une fée réelle qui me révèle
 
toutes ces relation de qualités, saines, qui brave les distances, les différences, et qui grandissent chaque jour, respect et stabilité
 
je peux dire que je suis riche, riche de toutes ces relations qui sont tout pour moi
la pauvreté, c'est l'impossibilité de nouer des relations saines et durables
 
alors j'ai tout ce qu'il me faut
à tous, merci!
 
 

19:45 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

22/08/2005

Nous préserver

de nous, je garde tout
 
je ne dévoile presque plus
 
et pourtant..... il y a tant à dire
 
 

21:45 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

 
 

De nous

Je sens

L’infini

00:31 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/08/2005

Etre MISS... ou ne pas être


 
 
 
Qui aurait pu penser
que cela soit possible?
 
et pourtant si! ;-)                      (la plus étonnée ce fut moi)
 
enfin il faut quand même apprécier les choses positives quand elles surviennent
 
ëtre Miss....une année....en ardenne
 
........Nous partirons donc une semaine en voyage, mon amour
 

10:51 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/08/2005

Sereine

 
 
plus le temps passe, plus je t'aime
 
je souffle enfin d'avoir recouvré une certaine sérénité
 
pourvu que....ça dure
 
 

19:39 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/08/2005

Pourquoi

 
pourquoi toujours être tiraillée?

00:49 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

 

 
ce soir je suis amère
joieque tu sois auprès de moi
douleur de te savoir vivre dans ces conditions là
 

00:48 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |