22/02/2005

et maintenant je peux dormir en paix ( ou presque)

Mon amour,
 
cette promenade dans le froid et la neige m'a fait grand bien
accrochee à ton bras, mes idees noires s'envolent
un instant
 
tu me dis que tu m'aimes
et je te crois
vois tu la vérité, c'est que nous nous aimons si fort encore
 
j'ai eu bien du mal à ne pas te suivre jusqu à namur.... bien du mal
 
tu as raison quand tu dis que nous devons vivre notre amour
et moi faire la part des choses, ces choses qui m'ont tant embrouillée ces jours et ces nuit
j'ai toujours mègre appétit
la seule faim qui me taraude c'est de VIVRE
oui
 
etre autnome face aux mauvais courant
quitte à déplaire c'est bien la mon soicis majeure
j'ai la conviction profonde que j'ai encore des choses à vivre avec toi
 
je te laisse me montrer que tu es un prince
qui me mene à un château
moi princesse fragile
 
qui a tant de mal, tu l'as bien compris à choisir de vivre
certes il nous faudra nous assouplir quelque peu avec le temps
murir dans la force comme le bon vin
 
parfaire un mélange qui jusque là a su resister contre vents et marée
 
et il l'heure pour moi d'être une femme
qui choisi un homme
pour vivre
 
je t'aime
un point c'est tout
un point c'est toi.

23:04 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.