05/09/2005

Un ange passe

Si de nos positions
il n'y en avait qu'une
elle serait celle
 
qui nous fait rayonner
sur le monde
 
appel au féminin
tant de voyages faits
et danser sur le flou
entourée de voiles de soie
 
effiler le temps
laisser courir les mots
sur le papier
comme je laisse courir mes doigts
sur ton corps apaisé
 
je suis celle
celle
celle
 
celle qui n'a plus grand chose à dire
 
placer un silence
 
un ange passe
 
un ange gardien
 
gerdien du secret
des délires sans sens
où aller?
 
vibrer sur un air de violoncelle
oublier le reste
fermer les yeux
 
un ange passe
et me tend la main
 
je la saisis! Angelus!
 
 
 
 
 
(photo: Angelus- goutte de mer pour anamorphose)
 

21:55 Écrit par Goutte de Mer | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

je ne sais quoi te dire pour que tu te sentes mieux
je voudrais t'aider à t'envoler
Vers un ciel bleu
Que tu aspires à tant trouver

Peut-être de nouvelles base
as-tu besoin
Pour sortir de cette vase
Qui t'empêche d'atteindre tes lendemains

Par les courants ascendants
Laisse-toi porter
N'écoute pas ceux qui agissent en perdants
et qui veulent te diminuer

alors sous cette forme je reviens
te parler, t'épauler
et t'aider à tes lendemains
enfin trouver

Écrit par : Masque | 06/09/2005

réponse au bouclier je retrouve là la voix d'un être cher
mes passages à vides
ne sont qu'éphémères
car de toute mon âme je suis avide
de vibrations, d'immensité et de mer

Écrit par : goutte de mer | 06/09/2005

Les commentaires sont fermés.